Pagny/Moselle et environs : merveilles du sous-sol et des espaces naturels

Un site utilisant unblog.fr

Gisements paléontologiques 01 – Ancienne carrière de Lorry-Mardigny

Classé dans : SITES DIVERS — 11 janvier 2018 @ 12 h 08 min

Ancienne carrière - Lorry-Mardigny (57) 01

Ancienne carrière de Lorry-Mardigny (57)

Ancienne carrière - Lorry-Mardigny (57) 02

Fronts de taille – Lorry-Mardigny (57)

Ancienne carrière - Lorry-Mardigny (57) 04

Cassure dans les anciens fronts – Lorry-Mardigny (57)

Ancienne carrière - Lorry-Mardigny (57) 05

Eboulis graveleux au pied des anciens fronts – Lorry-Mardigny (57)

Ancienne carrière - Lorry-Mardigny (57) 06

Eboulis avec blocs calcaires au pied des anciens fronts – Lorry-Mardigny (57)

Ancienne carrière - Lorry-Mardigny (57) 07

Gastéropode (Bourguetia striata) en place – Lorry-Mardigny (57)

——————————————————————————————————————————————————

 Au début des années 1970, une carrière à flanc de coteau a été ouverte sur la côte de Lorry pour la construction de l’autoroute A31. Après ce chantier, un carrier a repris le site et l’exploitation s’est intensifiée pendant plusieurs années, provoquant de nombreuses nuisances à la population de Lorry-Mardigny et des villages alentours. En 1989, le renouvellement du bail d’exploitation devait entraîner l’extension de la carrière vers l’est. Une majorité des habitants de Lorry-Mardigny, soutenus par certaines communes voisines, se sont mobilisés pour refuser cette extension et ont obtenu du Préfet de région l’arrêt définitif de l’exploitation.

En ce qui concerne la géologie du site, les formations encore observables ici sont datées du Jurassique moyen (= Dogger), et plus précisément du Bajocien inférieur, soit environ – 170 M.A..

Au niveau du front de taille, le plancher de la carrière et la plus ancienne formation correspondent au Calcaire à entroques de couleur grise. Dans les éboulis, il est possible d’en récolter des échantillons riches en articles de crinoïdes, des radioles et de rares fragments de tests d’oursins réguliers. Des fossiles de mollusques complètent l’inventaire : bivalves, gros gastéropodes (genre Bourguetia) et rostres de bélemnites.

La formation supérieure correspondant au Calcaire à Polypiers inférieur, apparaît à l’affleurement vers le fond de l’ancienne carrière, au sommet d’un talus à gravir. Ce calcaire, compact, est riche en fossiles variés : bivalves, gastéropodes, serpules et surtout polypiers souvent recristallisés.

Actuellement, l’accès aux anciens fronts de taille est interdit au public pour des raisons de sécurité et barré par un muret. Des panneaux pédagogiques présentent alors la géologie de l’endroit. De plus, l’ancienne carrière appartient à l’espace naturel sensible (ENS) des « Pelouses calcaires de Lorry-Mardigny », et est protégée au niveau régional.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

BIOCAT |
Transfusion sanguine |
Explication des phénomènes ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Grimoire d'Estelle
| Direction planète Mars !
| Leroseandjackhistoiredutitanic