Pagny/Moselle et environs : merveilles du sous-sol et des espaces naturels

Un site utilisant unblog.fr

Stations préhistoriques 01 – Site néolithique dans la Côte de Pagny

Classé dans : SITES DIVERS — 11 janvier 2018 @ 11 h 04 min

Station néolithique - Pagny-sur-Moselle  (54) 01

Champ laissant paraître quelques taches brunes – Pagny-sur-Moselle (54)

Station néolithique - Pagny-sur-Moselle  (54) 02

Roches affleurant en surface – Pagny-sur-Moselle (54)

Station néolithique - Pagny-sur-Moselle  (54) 03

Affleurements avec derrière la forêt communale de Pagny-sur-Moselle (54)

Station néolithique - Pagny-sur-Moselle  (54) 04

Découverte d’un perçoir néolithique – Pagny-sur-Moselle (54)

Station néolithique - Pagny-sur-Moselle  (54) 05

Découverte d’une pointe néolithique – Pagny-sur-Moselle (54)

Station néolithique - Pagny-sur-Moselle  (54) 06

Exposition d’outils néolithiques récoltés dans la Côte de Pagny-sur-Moselle (54)

——————————————————————————————————————————————————

Dans la Côte de Pagny-sur-Moselle, à environ 250 mètres d’altitude, existe un terrain d’une dizaine d’ares où affleurent lorsque les conditions le permettent de nombreux fragments de roches sombres. Habituellement planté en pommes de terre, les animaux de la forêt toute proche (sangliers très probablement) viennent régulièrement le « retourner », ce qui favorise la mise à jour de ces roches, mélangées aux calcaires jaunâtres du Bajocien. En les regardant attentivement, nous constatons que certaines ont des formes peu naturelles, et qu’elles ont été retouchées par la main de l’homme.

Le terrain est situé plus précisément sur un promontoire qui domine une petite vallée où serpente le petit ruisseau de Beaume-Haie. De plus, plusieurs sources sont assez proches. L’endroit était alors idéal pour une occupation humaine. Nous n’avons pas découvert de reste d’artisanat (céramiques), mais parmi la centaine d’outils que nous avons récoltée, se distinguent plus particulièrement une armature de flèche perçante pédonculée, 2 tranchets et des perçoirs typiquement « Néolithique de technique campaniforme ».

La situation du Rudemont, gisement néolithique très important implanté à environ 3 kilomètres sur la commune voisine d’Arnaville, et où ont été découvertes plusieurs sépultures au début des années 1980, laisse à supposer que la petite station que nous avons rencontré à Pagny-sur-Moselle n’est qu’un atelier de taille de la pierre. Les mêmes outils réalisés à partir des mêmes roches ont été récoltés sur le Rudement et étudiés, attestant un âge néolithique à ceux découverts à Pagny-sur-Moselle.

A Pagny-sur-Moselle, la matière première ayant servi à confectionner les outils est une roche noire ressemblant à du basalte, mais nous pouvons aussi découvrir des outils en quartzite ; cette dernière roche est nettement plus représentée sur le Rudemont que la roche noire, à l’inverse de la station de Pagny-sur-Moselle.

Parmi les outils récoltés, les nucléi sont assez nombreux et certains ont été légèrement retouchés en gros grattoirs épais. Les éclats et lames détachés de ces nucléi ont été transformés en grattoirs, pointes, couteaux, perçoirs, tranchets, burins et scies. Nous avons également récolté, en plus de l’armature de flèche citée plus haut, une petite pierre de jet bien façonnée.

Nous pensons sérieusement que les roches noires ont été acheminées à Pagny par la principale voie fluviale qu’est la Moselle, celle-ci ayant creusé une importante vallée partant du Massif vosgien et traversant une grande partie du département de Meurthe-et-Moselle (dont Pagny et Arnaville). Ce gisement n’ayant pas pour l’instant été daté avec précision, nous laissons nos conclusions au rang de « suppositions ».

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

BIOCAT |
Transfusion sanguine |
Explication des phénomènes ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Grimoire d'Estelle
| Direction planète Mars !
| Leroseandjackhistoiredutitanic